Le civet de langouste : réalisation et accompagnements

Les fêtes de fin d’année approchent, et comme à l’accoutumée vous vous demandez quoi mettre au menu. Belle question, car malgré le fait qu’il existe une grande variété de mets, on se retrouve à proposer chaque fois le même menu. C’est pour vous donner de la matière à diversifier ce dernier que nous nous sommes intéressés aux spécialités de certaines régions du monde. Parmi celles-ci, nous avons le civet de langouste. Plat facile à réaliser, cet article vous permettra de le découvrir pleinement.

L’essentiel sur le civet de langouste

Servi à chaud, le civet de langouste tire ces origines de la cuisine Catalogne française. Très apprécié, il s’agit d’un plat cuisiné à base de banyuls et de vin naturel doux. Figurant dans la catégorie des plats de résistance, le civet de langouste est l’un des mets principaux présents le 15 août dans toutes les maisons de la côte vermeille.

La recette du civet de langouste

Avant toute chose, notons qu’il existe plusieurs recettes pour la réalisation de ce mets. Vous êtes donc libre de choisir celle qui vous plaît, et de la revisiter selon vos désirs. La possibilité d’ajouter, de retirer ou de remplacer un composant par un autre n’est pas exclue non plus. Comme tous les mets, il est important de se munir d’un certain nombre de choses avant de penser à la réalisation de ce dernier. Ce qui nous conduit aux ingrédients. Bien qu’il y en ait qui sont considérés comme ceux de base, ceux considérés comme secondaires ne sont pas des moindres. Alors, de quoi avons-nous besoin pour la cuisson de ce plat ?

Très facile à réaliser, notez qu’il vous faut 25 minutes de préparation et 45 minutes pour la cuisson.

Les ingrédients

Pour la préparation de ce plat pour 8 personnes, vous aurez besoin de :

  • 16 queues de langouste
  • 8 tomates
  • 8 gousses d’ail
  • 4 oignons
  • De l’huile d’olive
  • 8 échalotes
  • Du sel
  • Du poivre
  • Une carotte
  • Du poivre de Cayenne
  • 160 g de beurre
  • 2 cuillerées de farine
  • 2 bouquets garnis
  • 1 verre de cognac

La préparation

Découpez les queues de langouste en rondelle. Pour empêcher la chair de se coller à la poêle, farinez les langoustes. Mettez ensuite dans une marmite de l’huile. Une fois chaude, mettez-y les langoustes, laissez quelques minutes et tournez-les afin que tous les côtés soient dorés. En attendant que les queues ne soient prêtes, nettoyez, épluchez, et découpez l’échalote, l’oignon, la carotte et l’ail finement. Retirez les rondelles de langouste tout en vous assurant que celles-ci sont bien dorées. Remplacez ces dernières par les légumes finement coupés. Ajoutez-y du cognac une fois qu’ils sont bien caramélisés et rajoutez les langoustes. Flambez après avoir laissé le contenu chauffé quelques minutes. Mettez le poivre et le sel et laissez réduire. Pendant 3 minutes, laissez cuire après avoir fermé la casserole.

Pour finir, sortez les langoustes et ramenez la sauce sur un feu doux. Mélangez le beurre à la sauce tout en le battant. Corrigez l’assaisonnement puis renverser la sauce sur les langoustes et servez en même temps.

Quel accompagnement pour le civet de langouste ?

À la base, le civet de langouste était accompagné du vin de Côtes du Roussillon Villages. Les choses ayant changé au fil des années, vous pouvez choisir un petit blanc comme le chablis 2005 les Caves du Sommelier. Vous pouvez aussi passer chez Terrasson en Côtes du Roussillon pour prendre les Pierres Plates 2006. Pour finir, sachez que vous devez choisir l’accompagnement de votre repas en tenant compte de vos goûts et exigences.

Voilà donc l’une des nombreuses recettes du civet de langouste. Très simple et facile à réaliser, vous n’avez même pas besoin d’être un cordon-bleu pour le réussir. De plus, vous ferez le bonheur de vos invités, car il s’agit d’un vrai régal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *